Table 'fichepasmonpote.UD_sign' doesn't exist
Warning: mysql_num_rows() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sites/fichepasmonpote.fr/www/index.php on line 9
Fiche pas mon pote , pétition en ligne contre la statistique ethnique ::

personnes ont signé l'appel en ligne

signez la pétition ici

>> Premiers Signataires


>> Décret et articles relatifs au projet de Nicolas Sarkozy de modifier le préambule de la constitution pour autoriser le tri ethnique, racial et religieux des personnes
>> Quand Brice Hortefeux et l’ANDRH veulent la catégorisation ethnique des salariés pour attribuer des labels diversité aux entreprises
>> Quand Nicolas SARKOZY annonce l’instauration de la discrimination positive pour les enfants de harkis


>> Texte définitif de la loi Hortefeux et censure du Conseil Constitutionel
>> Présentation de l’Enquête INED INSEE « Trajectoire et Origines »
>> Présentation de Michèle TABAROT l’auteur de l’amendement « statistique ethnique » à la loi Hortefeux récemment nommée à la tête de la CNIL en charge de « intégration et immigration » 
>> Interventions de parlementaires contre la statistique ethnique de la loi Hortefeux, contre les catégories raciales de l’époque coloniale
>> Position du Haut Conseil à l’Intégration sur la statistique ethnique


>> Les catégories ethniques et religieuses de l’Algérie coloniale et Histoire des discriminations subies par les harkis
>> Sur le ministère de l’Identité nationale et de l’immigration
>> Sur la Nation et l’universalisme


>> Articles sur la statistique ethnique de la loi Hortefeux et de l’enquête TéO
>> Articles-tribunes des partisans de la statistique ethnique
>> Articles antérieurs sur le comptage et la statistique ethnique
>> Article sur les moyens de lutte contre les discriminations
>> Affaires de fichage, de statistiques ethnique et de discrimination


>> Présentation de la méthode du « TESTING », pour mesurer les discriminations
>> Articles sur le « TESTING » Outil de mesure et de lutte contre les discriminations
>> La méthode des panels pour diagnostiquer la discrimination dans la progression de carrière
>> Articles sur les émeutes de novembre 2005 et sur la situation dans les banlieues, travaux de sociologue …

 

 

 

APPEL CONTRE LA STATISTIQUE ETHNIQUE

En adoptant la loi relative à l’immigration, l’intégration, l’asile, le parlement a modifié la loi Informatique et Liberté en autorisant la collecte de «statistiques ethniques » dans le cadre d’« études sur la mesure de la diversité des origines des personnes, de la discrimination et de l’intégration ». Dès 2008, une grande enquête publique, portant sur les revenus, le niveau d’étude, etc… prévoit de demander à 24 000 personnes de répondre à des questions comme « De quelle origine vous diriez-vous ? », «et de quelle couleur de peau vous diriez-vous ? » et « Avez-vous une religion ? Si oui, laquelle ? » etc..

Je refuse les « statistiques ethniques »...

Je refuse que quiconque me demande ma couleur de peau, mon origine et ma religion. Je refuse que l’on puisse faire de même avec mon conjoint, mes enfants, mes parents. Je refuse que mon identité soit réduite à des critères d’un autre temps, celui de la France coloniale, ou de Vichy.

Je refuse l’idée que la lutte contre les discriminations et l’effort pour l’intégration supposent la création de catégories ethnoraciales. Le prétendre est une manipulation intellectuelle et politique. Je refuse d’accepter que le regard et l’investigation se posent sur les victimes plutôt que sur les auteurs des discriminations. La nécessaire connaissance de la réalité des discriminations doit passer par d’autres moyens comme par exemple, le testing. Je souhaite que l’on cherche à diagnostiquer réellement les pratiques discriminantes pour les sanctionner plus sévèrement. Je refuse qu’une prétendue caution scientifique consolide des stéréotypes racistes qui continuent malheureusement à travailler de l’intérieur la société française.

Je refuse que l’Etat réhabilite un référent racial ethnique ou religieux pour établir des « statistiques ethniques ».

Je refuse de modifier les fondements de notre République, et demande au Conseil Constitutionnel de ne pas valider l’article 63 de la loi sur l’immigration.

graphisme : www.kiwimage.com